Joyaux

2016

Acrylique sur bois

Inspiré du mouvement « Archigram », basé sur les constructions architecturales utopistes, cette série d’oeuvres permet de façonner l’imaginaire e
l’utopique, suggérant quelque chose de ficti où l’apesanteur, l’harmonie métaphysique nouvelle et l’expansion
de l’espace sont possibles.
L’utopie est un besoin instinctif des hommes de se projeter dans
un monde meilleur, mais aussi un des moteurs
du progrès.
Création d’une ville indécise, d’une représentation d’un irréel logique,
qui rend la notion de perspective flouenen mêlant sans retenue géométrie et couleurs.
Le dessin s’avère être un outil de recherches concret pour structurer la réalité et conduir à des propositions architecturales sans limite technique.
Il permet à la fois l’élaboration et l’improvisation.
Ce qui n’évoque rien au départ est finalement riche de tous les possibles dans l’esprit de l’aléatoire autorisant de fait, le spectateur ou le lecteur à cette liberté d’expression, parfois même assez délirante.




Mark LOREM IPSUM